SEQUANTA Chronicles

Comment l’IoT métamorphose nos villes ?

D’où vient le concept de Smart City ?

Aujourd’hui, 50% de la population mondiale se concentre sur les 2% de la surface terrestre que représentent les villes. En 2050 ce pourcentage passera certainement à 70%. Ces mêmes villes produisent déjà en moyenne 80% des émissions de gaz à effet de serre. Ce sont ces émissions qui engendrent le dérèglement climatique qui bouleverse les équilibres mondiaux.

Dans ce contexte, les mégalopoles, les métropoles et les villes n’ont pas d’autre choix que d’assumer les défis sociétaux, politiques et environnementaux qui s’imposent à elles. Elles sont contraintes de repenser leur modèle pour relever le challenge de la préservation des ressources et répondre de manière efficace aux besoins des citoyens.

Qui dit préservation, dit optimisation de la consommation des ressources. La ville doit être plus informée pour mieux comprendre son organisation systémique.

C’est à ce moment qu’émerge le concept de Smart City, une cité moderne au service du bien-être de ses habitants, une ville inclusive qui redonne au citoyen sa place d’acteur de la cité, une ville respectueuse de son environnement. Organisme en mouvement et en progrès, la Smart City optimise la consommation de ses ressources et l’usage de ses infrastructures et offre des services adaptés aux attentes de sa population.

Elle va encore plus loin, elle se réinvente, elle innove pour créer les solutions qui répondent au mieux à ces défis. Aujourd’hui, presque 70 villes du monde ont adopté ce concept et le nerf de cette révolution, c’est la donnée.

Quoi de mieux qu’une une mine d’informations remontées pour comprendre le fonctionnement d’une ville, ses besoins et y répondre en proposant les services les mieux adaptés ?

https://www.sequanta.io/wp-content/uploads/2018/02/usa-532939_1920.jpg

Comment une ville devient-elle plus intelligente ?

Pour une ville, vue en tant qu’entité globale (juridique, administrative, économique, sociale…), les leviers de progrès s’appuient nécessairement sur les piliers qui la constituent : ses habitants, son système de transport, son attractivité économique et ses entreprises, ses services publics, son environnement.

La smart City nait de la convergence de deux paradigmes, la technologie au service de l’efficience de la ville et la ville au service des citoyens -acteurs de la cité– qui la constituent.

Les technologies renvoient à une transformation à plusieurs niveaux :

  • Le digital

La transformation digitale, ou numérique de notre société qui depuis l’avènement d’internet rend l’information plus accessible et ouvre la possibilité à plus d’interactions, a modifié nos comportements et nos organisations. Nos comportements sont plus mobiles et nos décisions plus informées. Notre mode de pensée en est modifié et nous sommes aujourd’hui entrés dans une culture digitale où le citoyen influence la transformation de sa ville.

  • L’intelligence artificielle

Elle concerne les algorithmes de tout type qui permettent de créer des systèmes automatiques capables de traiter et analyser l’information. Nourrie par des données fines sur les comportements, habitudes, préférences des citoyens, elle permet de délivrer des services à la fois innovants et pertinents.

  • L’internet des objets

C’est la combinaison de la puissance des technologies sans fil, des systèmes micro électromécaniques (MEMS) et d’Internet qui donne naissance à des réseaux d’objets communicants. Le fait que ces objets communiquent entre eux à travers un réseau sans fil constitue l’Internet des objets. Ces réseaux aux protocoles de communication variés permettent la capture de données jusque-là inaccessibles, qui couplées à l’IA ouvrent un monde de perspectives et propulsent la ville dans un niveau d’intelligence inégalé.

https://www.sequanta.io/wp-content/uploads/2018/02/trace-3157426_1920.jpg

Quelles perspectives avec l’IoT urbain

La smart city et l’IoT sont deux phénomènes liés. En effet, l’IoT ouvre des perspectives fortes pour atteindre les défis des cités en transformation :

  • Les Smart Grids

« Smart Grid » est un terme consacré pour l’usage de capteurs qui collectent des informations sur l’état des réseaux de distribution des ressources en électricité, en eau et en gaz. L’IoT en fait des réseaux intelligents. Le concept de «Smart Grid» répond à des enjeux économiques et environnementaux en offrant une gestion au plus près de l’équilibre entre production et consommation mais aussi une efficacité et une sécurité accrue des réseaux, pour de vraies économies d’énergie.

  •  Le Smart Bulding

 Le Smart Bulding est un concept qui consiste à utiliser les technologies pour améliorer les performances des bâtiments. Le bâtiment intelligent est un bâtiment connecté qui collecte des données tant sur son état que sur sa consommation d’énergie, permettant ainsi une prise de décisions plus pertinente. Cela passe par une performance énergétique optimisée, mais inclut également les dimensions de confort, de services et de sécurité des usagers de ce bâtiment devenu intelligent.

  • La Smart Mobility

La « mobilité intelligente » représente l’un des leviers les plus puissants pour relever les défis de nos villes. Les objets connectés mettent à notre disposition nombre de données sur les flux de circulation, les véhicules, les équipements, les infrastructures qui ouvrent de formidables perspectives : régulation du trafic en temps réel, stationnement intelligent, jalonnement dynamique, asservissement de l’éclairage public, viabilité hivernale urbaine …

Grâce à ces données, la mobilité peut agir dans le sens de services nouveaux et d’un meilleur usage des équipements et infrastructures existants pour influer efficacement sur la fluidité, l’efficacité et la sécurité du trafic urbain.

Elle offre aux automobilistes une expérience optimisée de la route. Elle favorise la multimodalité de transport pour une plus grande cohérence de la gestion des déplacements au sein de la ville.

Obtenir des informations concernant la mobilité dans la ville permet de prendre des décisions appropriées pour préserver les ressources, optimiser l’utilisation des équipements, raisonner l’exploitation de ses infrastructures, repenser la place des véhicules, révolutionner même le concept de véhicule, réduire consommations, coûts et pollutions de diverses natures.

https://www.sequanta.io/wp-content/uploads/2017/09/aerial-2564485_1920-1.jpg

Mégalopoles, métropoles, petites villes, tous ces lieux de vie n’ont pas d’autre choix que de se convertir à l’IoT et devenir des Smart Cities pour faire face aux défis auxquels ils sont confrontés.

La première bonne nouvelle dans cette démarche de résilience est que l’intelligence repose avant tout sur les acteurs humains au cœur des processus de décisions bien avant ce que peuvent produire des processus automatisés. L’enjeu est donc bien d’éclairer la prise de décision avec une information rendue plus fine grâce un enrichissement et un accroissement des données sources mais aussi de favoriser les mécanismes d’intelligence collective.

La seconde bonne nouvelle est que le digital, l’intelligence artificielle et l’IoT sont aujourd’hui des technologies accessibles quelle que soit la taille de ces villes. Pas besoin d’être une mégapole de rayonnement mondial pour s’y mettre !

Sources :

http://blog.xebia.fr/2016/02/26/linternet-des-objets-2-connecter-vos-capteurs-aux-reseaux-iot/ 

https://www.opendatasoft.fr/2016/04/29/cest-quoi-la-smart-city-une-introduction-a-la-ville-intelligente/

https://www.slideshare.net/IsabelleFdieu/smartcity-la-transformation-digitale-de-la-ville?qid=0e385f4c-e096-4499-badc-80451713f8c3&v=&b=&from_search=1

a voir également